Retour sur la balade grignotée du 13 octobre dernier

Capture.JPG

Samedi dernier avait lieu la dernière de nos balades 2018 à vélo, à thème vers la voie verte Tégéval.

Capture2.JPG

Pour cette balade à petit comité et uniquement sur réservation, finalement : une famille entière avec prêt de vélos avait annulé à la dernière minute. Pas de cycliste avec son propre vélo non plus au départ de Brunoy. Qu’à cela ne tienne. En route pour la balade grignotée, organisée par Nature et société sur le verger du Mont Ézard, cet endroit charmant à Villecresnes, rapidement atteint à vélo, non loin du Réveillon.

Capture.JPG

Cette rivière étant depuis l’été 2018 reliée à la Tégéval, par un chemin bien pratique :

Liaison Tégéval Réveillon (Copier).jpg

Le verger :

Capture (Copier).jpg

Les travaux actuels à Villecresnes aux alentours ont quelque peu perturbé le « j’aime quand un plan se déroule sans accroc ». Place à un peu d’improvisation, donc. L’animatrice de Nature et société avait amené sa maison sur son dos, donc y’avait de quoi faire.

Ont été utilisés :

  • des noisettes
  • quelques pommes du verger
  • des mûres
  • des orties
  • et bien d’autres ingrédients

Ont été conçus notamment :

un pesto d’ortie, aillé, a y est, ail ail ail

pesto d'orties.JPG

une pâte à tartiner noisette de derrière les fagots, comme disait l’autre

une toupie avec un gland et son cure-dent, qui fonctionne bien :

des pastels qui ne sont pas que de la nourriture :

pastel.JPG

avec Madame Loik, ça baigne

Capture.JPG

Le pilon

Capture.JPG

Faut qu’on parle bain d’argile

argile

Nous avons fait connaissance avec le Jetboil.

Un très grand merci à l’animatrice de Nature et société, Mac gyver du XXIème siècle, Mike Horn du végétal, toujours au top, cette fois ci pas de pâté de gland (!) ni de sirop de sureau, d’utilisation de menthe ou de noix, les personnes ayant participé à la balade grignotée peuvent commenter sa visite ci-dessous ou sur :

https://exploreparis.com/fr/22-balades-grignotees-tegeval.html

En savoir plus sur la Liaison verte, les rives du Réveillon (désormais directement reliés à à la Tégéval), et l’état futur de ces berges, que l’on espère un jour encore plus accueillante pour les cyclistes du quotidien, en vélo de ville,  vélo électrique ou Vélos Tous Chemins (VTC), en toutes saisons et quelle que soit l’humidité des sols :

Problème de continuité actuellement, d’absence de jalonnement cyclable, mais également souci du revêtement : pas roulant pour les cyclistes, et salissant pour les cyclistes utilitaires, voire impraticables car embourbés. Quel dommage pour les déplacements à vélo du quotidien, pour relier les lieux de vie. Ceci a été remonté au SYAGE.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s